Pour Alain Juppé, c’est l’État islamiste (Daech) et l’islamisme radical qui nous ont déclaré la guerre

C’est l’islamisme radical qui nous a déclaré la guerre |l’Europe doit être avant tout une Europe de la défense | La France n’est pas un pays de race blanche. Il faut respecter la « diversité » |Il faut faire respecter la Shoah dans les établissements scolaires |Le Travail détaché est un système de dumping social qui doit être remis en cause : à travail égal, salaire égal et cotisations sociales du pays hôte

Alain Juppé

 Apolline de Malherbe recevait Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite, dans “Bourdin Direct” sur BFMTV et RMC, en ce 19 juillet 2016. (voir vidéo)

En 20 minutes, Alain Juppé a réussi l’exploit de faire quatre fois référence à son livre : « Pour un État fort ».

Pour Alain Juppé, c’est l’État islamiste (Daech) et l’islamisme radical qui nous ont déclaré la guerre. [même s’il n’en a pas été question dans l’interview, il ne faudrait pas oublier pour autant que Juppé laisse le souvenir d’un ministre des affaires étrangères sous Sarkozy, à l’ombre de BHL sur la Libye. Autrement dit, l’intervention en Libye n’était pas une erreur et l’assassinat de Kadhafi était légitime. Rappelons pourtant, qu’au même titre que Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi aura été un rempart dissuasif contre les islamistes, et qu’Alain Juppé a milité pour une intervention française en Syrie afin de destituer Bachar El-Assad, autre rempart contre les islamistes].

De cette interview, on retiendra que l’Europe doit être avant tout une Europe de la défense. Probablement un auxiliaire dévoué de l’OTAN.

Alain Juppé développe le concept d’une « identité heureuse ».
La France n’est pas un pays de race blanche. Il faut respecter la « diversité ».

Au programme de 2017 :
la création de 10 000 prisons, ne plus tolérer la contestation de la Shoah dans les établissements scolaires, pénaliser la consultation régulière de sites djihadistes etc. … Et les Français dans tout ça ?

Enfin, un internaute pose la question : pourquoi Juppé est-t-il parti à la retraite à 57 ans et demi ? Parce que c’était légal, répond Alain Juppé. [le cumul des mandats, le cumul des retraites, le cumul emploi-retraite… Tout cela est apparemment légal dans la fonction publique]

À propos du travail détaché, Alain Juppé s’est récemment exprimé :

Ce système doit  être remis en cause. A travail égal, salaire égal et cotisations sociales du pays hôte, cela me semble une mesure de bon sens” [le travail détaché s’apparenterait à du dumping social. Mais, à l’inverse, Alain Juppé inciterait-il les expatriés français à cotiser aux taux pratiqués dans les pays hôtes (chantiers dans les pays incriminés ? Qu’en pensent les expatriés ? A contrario, est-il normal de faire supporter à des pays défavorisés le surcoût de nos charges sociales ?

En réalité, le travail détaché contrecarre sérieusement le plan d’immigration sociale intensive de l’Europe, essentiellement alimenté par le continent africain]

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *