Le racisme et l’antisémitisme ne sont rien d’autre qu’une forme d’allergie.

Le racisme et l’antisémitisme ne sont rien d’autre qu’une forme d’allergie. L’allergie est une réponse immunitaire de l’organisme (population autochtone) face à une overdose de populations allogènes. Les chercheurs cherchent comment traiter cette allergie sans remettre en cause la contre idéologie du métissage. Les traitements consistent à rendre la population autochtone «tolérante» aux populations allogènes. Il n’est pas exclu que sur les 11 vaccins obligatoires, il s’en trouve au moins un contenant un ou plusieurs agents de «désensibilisation»…

Mais, si les populations allogènes n’étaient pas en surnombre, y aurait-il du racisme et de l’antisémitisme? Hypothèse écartée car relevant de la pure hérésie (politique du métissage menacée).

[Article à suivre dans les semaines à venir]