Prochains décrets d’application de la Loi Travail relatifs aux dispositions sur le travail détaché

Une collusion affichée, qui va du PS au FN, en passant par toutes les nuances de la droite et du centre. Les candidats à la présidence 2017 se retrouvent pour faire barrage aux Européens et ouvrir le pays à l’immigration d’Afrique “qui n’est qu’à 13 kilomètres de l’Europe”… cette Afrique omniprésente qui serait “l’avenir” de l’Europe..

Batiactu : “Il faut aller plus loin pour lutter contre les fraudes”, Myriam El Khomri

La ministre franco marocaine Myriam El Khomri annonce qu’en France, « nous allons dans les prochaines semaines adopter différents décrets d’application de la Loi Travail et parmi lesquels, ceux relatifs aux dispositions sur le travail détaché, qui ont pour objet d’alourdir les sanctions et étendre encore les responsabilités des donneurs d’ordres en cas de manquement ». Disons-le clairement : « nous disposons, avec cette réglementation, de l’arsenal juridique le plus strict parmi les pays européens »…

Myriam El Khomri s’en prend aux travailleurs détachés Européens. Que les âmes sensibles se rassurent, les travailleurs clandestins – parmi lesquels, des Africains (au sens continental du terme) – sont épargnés.

Myriam El Khomri attend que « la Commission Européenne publie sa proposition de révision du règlement de coordination des systèmes de sécurité sociale. »

« C’est une proposition que nous attendons car la question du détachement doit être appréhendée de manière globale, pas seulement au regard des seules questions de droit du travail mais également du paiement des cotisations sociales, puisque c’est justement à ce niveau-là que nous observons le plus de fraudes. Tout ceci confirme que, pour construire une Europe forte et unie, il nous faut avancer vers une forme d’harmonisation sociale ».

Harmonisation sociale?
Les expatriés français cotisent en France et non dans les pays d’accueil. Myriam El Khomri l’ignore-telle?

Et puis, que penser de la Sécurité Sociale française qui rechigne à rembourser des opérations chirurgicales effectuées dans un pays de l’Union européenne en alléguant un prétendu « tourisme médical »?

Myriam El Khomri s’emploie à « faire face au blocage des onze pays membres notamment de l’Est avec énergie » [Ndlr. Visiblement, El Khomri estime que ce n’est pas aux Européens à faire la loi chez eux]. El Khomri nous parle de respect de règles équitables. Les fraudes [la ministre parle évidemment du travail détaché et non du travail clandestin] minent notre modèle social [lequel favorise une immigration massive et non désirée] et font naître « un climat de défiance préjudiciable à tous ».

Pour le travail détaché, on aurait détecté des entreprises “boîtes aux lettres” contre lesquelles il faut lutter. Bien entendu, rien de semblable pour le travail clandestin. El Khomri prétend vouloir garantir les droits des travailleurs détachés. Qu’elle commence d’abord par garantir les droits des Français qui cotisent et ont cotisé toute leur vie sans prestations en retour. Clamer que « la France s’opposera toujours à un modèle qui place dans une concurrence déloyale les entreprises et les travailleurs des différents pays de l’Union », est une véritable imposture. Un Marocain immigré en France qui gagne au minimum le SMIC, avec ou sans aides sociales, tandis que ses proches restés au pays ne gagnent que 200 € par mois. Un Français, contraint de déclarer ses revenus et d’en extraire des cotisations pour le bien-être des immigrés, aura toutes les peines du monde à parvenir au même train de vie.