François Fillon appelle à un minimum “d’humanité” pour l’accueil des migrants

Un auditeur RMC interpelle François Fillon : “Quand on voit ces millions de Français qui n’ont pas de repas, ceux qui n’ont presque plus de retraites… et on va m’expliquer que mon argent va servir pour des causes ailleurs ou des gens qui viennent en France en surnombre. Non !” Apparemment, chacun des candidats à la présidence respecte une sorte d’omerta sur le sujet migratoire.

Invité sur tous les plateaux TV, François Fillon rôde sa candidature aux primaires. Dernier en date, son passage sur BFMTV, suivi des questions d’auditeurs sur RMC. Pas très convainquant sur certains sujets.

LE CONFLIT SYRIEN ET L’ÉTAT ISLAMIQUE

Tout à fait dans la ligne politique de BFMTV,
Bourdin [direct] attaque sur la Syrie et l’Irak :
Jean-Jacques Bourdin commence par planter le décor : « avec les avions français qui ont décollé du porte-avions Charles-de-Gaulle, qui apparemment pourraient commencer à bombarder autour de Mossoul »…

ratgemini-comments1N’avait-il pas été question d’opérations conjointes avec la Russie, en novembre 2015, pour lutter contre les terroristes ?

19 novembre 2015 – Vladimir Poutine et François Hollande sont convenus d’une « coordination plus étroite » entre les armées des deux pays, ainsi qu’entre les services secrets dans la gestion du dossier syrien. Dans la foulée, le chef de l’Etat russe a ordonné à ses navires de guerre déployés en mer Méditerranée d’entrer en « contact direct » avec le porte-avions Charles-de-Gaulle et de « coopérer avec les alliés » français. Ce navire, qui permettra de « tripler » la capacité de frappe de l’armée française en Syrie, sera « sur zone » en Méditerranée orientale, prêt à engager ses avions en Syrie « à la fin de la semaine », selon Paris.

Le Monde : La France et la Russie conviennent d’une « coopération » militaire « plus étroite »

ratgemini-comments1Vladimir Poutine s’invite à Paris, titre Le Figaro du 6 octobre.

En fait, Vladimir Poutine vient inaugurer la nouvelle cathédrale russe et visiter également la collection Chtchoukine, où figurent les tableaux de grands maîtres de la peinture française, en cette année de la Culture franco-russe

Mais la date du 19 octobre, pourrait être repoussée par l’Elysée [pourquoi pas au 19 novembre – date d’anniversaire d’une promesse (une de plus) de François Hollande non tenue] : le 19 novembre 2015, devant Poutine, Hollande (sur indication de Jean-Yves Le Drian) affirmait que l’armée française, serait prête à engager ses avions en Syrie « à la fin de la semaine » (!!!). Ce n’est qu’un an plus tard, en octobre 2016, que l’on apprend que des tirs sont envisagés sur Daesh.
L’Élysée aurait-il eu besoin d’alléguer “une situation [préoccupante] à Alep” pour différer la date de la visite de V. Poutine, si “la parole de la France” avait été tenue?…

Qu’a fait de concret la France pendant tout ce temps, alors que les Russes et les Iraniens se sont engagés depuis longtemps dans le conflit ? La parole d’un président français ne vaut décidément plus grand chose.

Pourtant, ce qui choque Jean-Jacques Bourdin, ce n’est pas la passivité de la France, mais l’entrée en action des Russes qui, aux côtés de l’armée syrienne, « ont bombardé sans relâche la ville d’Alep, tuant de nombreux civils »… et de bousculer François Fillon : « je vous pose la question, est-ce que les Syriens et les Russes commettent là un crime contre l’humanité ? »

François Fillon estime qu’il faut lutter en priorité contre l’État islamique car c’est lui qui menace le monde et non le régime syrien.

Il parle de crimes de guerre qui ont été commis, dès le début par l’État islamique tout en incluant les forces de Bachar El-Assad. Mais Fillon ajoute qu’il fut l’un des premiers – il y a deux ans – à demander « que l’on saisisse le Tribunal Pénal International des crimes de guerre commis par l’État islamique en Irak ». Bourdin insiste : « et par l’État syrien ?… et par les Russes ? » (il fait une fixation pathologique sur les Russes et sur Poutine). Fillon veut bien admettre la responsabilité des Syriens et des Russes, à condition d’y ajouter celle des Saoudiens, des Qataris… des Américains. Peut-être aurait-il été plus judicieux de commencer par dénoncer l’ingérence des Américains, responsables du chaos dans la région. Tous ces crimes de guerre ne sont que le résultat de ce chaos.

________________________________________

vaincre-le-totalitarisme-islamique

« Il y a un totalitarisme islamique, c’est-à-dire une menace mondiale qui est comparable au nazisme, avec une tentative génocidaire ».

________________________________________

la-fabrique-des-terroristes

Le Père Patrick Desbois à Europe1: “ : ce que fait Daech à 5 h des frontières françaises est un génocide. Ils entourent un village, disent qu’ils ne vont rien faire, demandent de se convertir à l’islam et d’aller à l’administration comme il était fait pour les Juifs.

________________________________________

ratgemini-comments1

Sur le même thème:
La France est-elle vraiment en guerre ?
A propos de l’islamisme
Lorsque le Sage pointe du doigt Daesh…
Et si Daesh était un leurre ?

Dans le même temps, François Fillon dénonce l’attitude qui consiste à s’en prendre aux libertés religieuses (notamment l’islam) en votant des lois qui durcissent la laïcité au motif de s’attaquer au totalitarisme islamique. Fillon estime qu’il faut contraindre les musulmans à rentrer dans un dialogue républicain, comme cela s’est passé pour les catholiques, les juifs et les protestants. Par ailleurs, sur les questions de sécurité, la France dispose de tous les instruments nécessaires pour lutter contre le danger terroriste. La seule loi supplémentaire que propose François Fillon, porte sur l’obligation des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) à signaler des « échanges suspects ».

ratgemini-comments1Reste à préciser
ce que l’on entend par « échanges suspects »
… Cela peut varier du tout au tout en fonction du régime politique en place.

________________________________________

ACCUEIL DES MIGRANTS ET DES REFUGIES
au nom des valeurs chrétiennes

Bourdin : « des hommes, des femmes, des enfants meurent en Syrie et ailleurs, et pendant ce temps-là on débat en France pour savoir si on peut répartir dans un pays de 66 millions d’habitants, 8, 9 ou 10 000 réfugiés… Est-ce que vous (il s’adresse à François Fillon) signez la pétition de Laurent Wauquiez qui s’oppose à l’ouverture de mini jungles, partout en France ? » Non, au nom des valeurs chrétiennes, François Fillon ne signera pas la pétition. Cependant, s’il est pour le démantèlement de la jungle, Fillon souhaite que la répartition sur le territoire français reste sous contrôle.

QUESTION D’UN AUDITEUR SUR RMC :

RMC – 30-09-2016 | L’ancien Premier ministre a été interpellé par un auditeur (Jean-Charles) qui lui reprochait de ne pas s’occuper suffisamment de la pauvreté en France. “Nous sommes le pays au monde qui consacre le plus d’argent à la lutte contre la pauvreté”, lui a répondu François Fillon.[…] “Quand on voit ces millions de Français qui n’ont pas de repas, ceux qui n’ont presque plus de retraites… et on va m’expliquer que mon argent va servir pour des causes ailleurs ou des gens qui viennent en France en surnombre. Non!”, s’est agacé Jean-Charles.

François Fillon lui a répondu qu’il y avait “un minimum d’humanité à avoir”. “Votre colère contre la pauvreté est paradoxale au moment où vous voulez qu’on mette dehors des gens malheureux qui sont venus en Europe pour trouver du travail”.

ratgemini-comments1Une fois encore, on cherche à brouiller les pistes.
Il ne s’agit évidemment pas de 10 000 étrangers devant s’intégrer à 66 millions de Français. On omet les immigrés que la France a déjà accueillis et continue d’accueillir en dépit de la dégradation des conditions de vie, de l’éducation, de l’emploi et de la santé. Les naturalisations à outrance brouillent les statistiques. Le procédé est particulièrement malhonnête, mais apparemment, chacun des candidats à la présidence se résigne à respecter l’omerta.

A propos des travailleurs détachés (dans une interview à Ouest France), François Fillon veut aller au delà de la discussion qui est engagée à Bruxelles : “Je veux agir dans deux directions : baisser les charges, sans toucher au salaire des ouvriers agricoles et exiger un salaire plus élevé pour les travailleurs détachés. Je veux que l’on exige un niveau de charge qui empêche tout dumping social”…
Question: exige-t-on de nos expatriés, qu’ils s’alignent sur les salaires et charges locaux?.

________________________________________

Sur le même thème:
La France est-elle démographiquement suicidaire?
L’immigration massive subsaharienne

Eric Zemmour : en finir avec la « religion des droits de l’individu tout-puissant »

une alternative anglo-saxonne aux droits de l’homme et du citoyen, « qui place l’individu au-dessus de tout », et par conséquent désintègre la société, la nation. Mais lorsqu’il prétend que cette alternative anglo-saxonne est le cheval de Troie de l’islam, Zemmour perd en crédibilité.

[16-09-2016] Jean-Jacques Bourdin reçoit Eric Zemmour pour son dernier ouvrage:
« Un quinquennat pour rien – Chroniques de la guerre de civilisations ».
Au fil du temps, Éric Zemmour affine son discours.(voir vidéo BFM – Bourdin direct).

Marine Le Pen serait-elle de gauche ? Zemmour confirme – à juste titre – que « Marine Le Pen a des réflexes de gauche ».

Zemmour poursuit : au Front National, « ils ont 25 ans de retard ». « Aujourd’hui la France ne se bat plus pour retrouver sa souveraineté, mais pour ne pas perdre son identité ». Hommage en passant aux « Corses de Sisco qui ont raison de défendre leur territoire et leur identité ».
« L’analyse de Marine Le Pen est surannée »
. Dans la vidéo, il explique avec brio la différence entre la souveraineté et l’identité, à partir de l’exemple de la Pologne. La démonstration est pertinente, malgré le recours à un État islamique fictif pour démontrer la plausibilité d’un regain de souveraineté s’accompagnant d’une perte d’identité.

Éric Zemmour dit avoir été informé de l’existence d’un plan qui prévoirait l’intervention de l’armée dans les banlieues, tout en s’empressant d’ajouter que de toute façon la décision finale reviendra aux politiques. Une intervention qui pourrait s’inspirer du modèle israélien dans la bande de Gaza. De fait, nous avons des banlieues qui sont littéralement « colonisées » :

Et Zemmour de déclarer « Quand des étrangers – et ils sont nombreux – qui vivent sur le territoire français, non seulement refusent de vivre comme les Français, mais imposent le mode de vie qu’ils avaient au pays, pour moi cela s’appelle des colonisateurs ». Tout en prenant un maximum de précautions oratoires, Éric Zemmour en conclut que l’on pourrait très bien envisager la libération des territoires colonisés.
Expliqué de la sorte, on serait tenté de donner raison à Zemmour. On aurait même envie de pousser le raisonnement jusqu’au bout : ne devrait donc pas parler de collusion des autorités françaises avec un ennemi identifié voire de « collaboration avec un occupant » ? A priori rien ne s’y oppose. Mais là où nos chemins divergent, c’est dans l’identification de l’ennemi/occupant.

S’agit-il vraiment de l’Islam ? La ficelle paraît un peu grosse.

C’est alors que Jean-Jacques Bourdin déverse un tombereau de « personnalités » du showbiz, volontairement noires ou maghrébines pour tenter de déstabiliser Éric Zemmour en répétant avec insistance : « sont-ils français comme vous et moi ? » Mission partiellement accomplie… Éric Zemmour n’avait évidemment pas le temps de faire le tri entre les binationaux, les exilés fiscaux (résidents sportifs aux USA, en Suisse etc.) et les éventuels bénéficiaires du « droit du sol » et du « rapprochement familial ». Jean-Jacques Bourdin a sciemment embourbé la fin de son émission dans des manœuvres partisanes.

La faiblesse d’Éric Zemmour, c’est de s’entêter pour une « assimilation à tout prix »… Fréquentes références à l’Empire Romain. Éric Zemmour oublie que la France n’est pas et n’a jamais été l’Empire Romain… La France, c’est cette ancienne province gauloise. Les vestiges de l’époque ne sont d’ailleurs pas gaulois, mais « gallo-romains ». Le siège d’Alésia illustre parfaitement la supériorité stratégique des Romains : Gaulois en surnombre face à l’organisation et au génie militaire des Romains appuyés par une stratégie militaire. Un épisode qui n’est pas sans rappeler la « Bataille de France » (1940), la plus grande défaite militaire française où les Français disposaient pourtant d’un matériel plus performant que celui de l’ennemi (SOMUA S35 et B1/B1 bis vs Panzer II, III et IV).

Il reste cependant des raisons de s’enorgueillir (Louis XIV, Napoléon etc.). Malheureusement, nos occupants actuels cherchent à estomper la mémoire de ces monarques et empereurs. En rejetant son passé, la France a capitulé. Mais cette révision de l’histoire n’est certainement pas l’œuvre de l’Islam.

Zemmour et une bonne partie de la droite semblent ignorer que l’Islam est ouvertement instrumentalisé depuis le 11 septembre 2001. L’Islam reste le dernier bastion de la résistance à la « mondialisation ».

Les Musulmans sont en quelque sorte les nouveaux Juifs de l’histoire. Toujours les mêmes forces à la manœuvre. La lumière sera-t-elle faite un jour sur toutes les parties prenantes du programme d’extermination des Juifs ?

Alors, à quelle assimilation Éric Zemmour nous invite-t-il ?
Une assimilation n’a de raison d’être que lorsqu’une culture est incontestablement plus avancée qu’une autre. Dans ces conditions, au nom de quoi les Chinois [à titre d’exemple], désireux de venir s’installer en France, devraient-ils renoncer à leur culture ? Impensable : le véritable multiculturalisme est une richesse : triste perspective que d’imaginer toute une nation qui devrait se soumettre à une culture en déclin, au nom de l’assimilation.

Il ne s’agit pas pour autant d’opter pour une « diversité » à la Frankenstein, qui ne serait qu’un infect compost de sous-cultures. Le déclin de la France vient précisément de ce subterfuge. Les sous-cultures sont artificiellement rehaussées au niveau de cultures séculaires, voire millénaires. Il en ressort une nation bâtarde, facilement manipulable, car privée d’un idéal commun. Enfin, cet afflux migratoire, prétendument inexorable, est destiné à porter le coup de grâce aux « vieilles » nations européennes. Nos dirigeants français sont directement impliqués.

________________________________________

Beaucoup de vérités dans cette interview de Jacob Cohen.
Juif antisioniste, auteur de «Le printemps des sayanim »

« Éric Zemmour a rejoint le camp sioniste le plus extrémiste. Dans la logique des sionistes et du lobby juif, il cherche à tétaniser les musulmans. Il ne faut pas que les musulmans relèvent la tête. Il faut qu’ils rasent les murs. Il faut même qu’ils aient honte de porter le voile, de nommer leurs enfants Mohamed ou Zora. En fait, le système tend à faire des musulmans des citoyens soumis qui courbent la tête, comme des colonisés. »

Jérôme Cahuzac inflige une leçon magistrale à Jean-Luc Mélenchon

MOTS CROISES – l’émission du 7 janvier 2013, animée sur France 2 par Yves Calvi

Jérôme Cahuzac, ministre du Budget affrontait
Jean-Luc Mélenchon, porte-voix du Front de Gauche,
candidat malheureux de la présidentielle 2012.

Jean-Luc Mélenchon était à la peine.

Ses « clowneries » (“Cahuzandreou”) désespérées n’ont pas réussi à déstabiliser un Jérôme Cahuzac lui opposant une dialectique implacable.
On était bien loin du dilettantisme sarkozien.

Divergences sur de nombreux sujets : fiscalité, réduction des déficits, inégalités, austérité, Europe, écologie…
divergences sur le diagnostic et les réponses à apporter à la crise économique et budgétaire qui secoue le pays.

Au final, il ressort que Mélenchon s’était mal préparé, ayant failli oublier qu’il avait lui-même voté le Traité de Maastricht, l’une des causes de nos soucis actuels.

________________________________________

L’immigration est devenu le sujet tabou, de tous les partis et médias.

Volet chômage, on regrettera que l’on n’ait pas évoqué la question de l’immigration, car c’est ce même Mélenchon qui appelle à intensifier et régulariser systématiquement une immigration sous qualifiée, qui représente à elle seule une bonne part du chômage.

Le Gouvernement socialiste n’est pas en reste avec Manuel Valls:
la politique d’accueil d’immigrés de Sarkozy ouvertement reconduite
dans les chiffres, avec des procédures de naturalisation simplifiées.

Mélenchon est-il vraiment qualifié pour parler de compétitivité?
A la vérité, la compétitivité c’est le cadet de ses soucis.
Il voudrait que la France s’effondre et rêve d’en être l’homme providentiel.

“Vous êtes un homme seul”, lance Cahuzac à un Mélenchon à court de répliques.

De fait, Jean-Luc Mélenchon ne s’est jamais remis de son échec aux présidentielles derrière Marine Le Pen. Mélenchon restera l’homme de l’échec permanent à défaut de la révolution permanente.

Pour comble de ridicule, les amis de Mélenchon, comme Éric Coquerel « eurodéputé », s’expriment dans le JDD, une presse peu appréciée des milieux révolutionnaires.

Législatives 2012: avec la proportionnelle intégrale le FN aurait récolté 85 sièges

Législatives 2012: avec la proportionnelle intégrale le FN aurait récolté 85 sièges
AVEC LA PROPORTIONNELLE INTEGRALE LE FN AURAIT RECOLTE 85 SIEGES.

Le PS sans majorité avec la proportionnelle intégrale[Lire l’article du FIGARO du 19-06-2012]

Le scrutin uninominal à deux tours renforce le bipartisme.
Une simulation de proportionnelle intégrale montre que
le FN aurait récolté 85 sièges et le Front de gauche 30.

http://youtu.be/sUnB1dbJMuc

Le Front national aura du mal à peser à l’Assemblée nationale

Absent depuis 1998, le Front national revient à l’Assemblée nationale, avec 2 députés. Un symbole fort, mais en pratique, la marge de manœuvre des deux députés sera réduite. Il faut former un groupe parlementaire pour accéder à certaines prérogatives, ce qui ne sera pas leur cas.

L’ogre du Qatar : un investisseur qui apprécie la cuisine française…

Le vilain petit qatar
de Nicolas Beau , Jacques-Marie Bourget

Avec ses milliards de dollars à investir, le petit émirat qatari achète le PSG, finance des plans de sauvetage pour nos banlieues, soutient notre marché immobilier et entre au capital de nos entreprises : Saint-Qatar, sauvez-nous de la crise !, implorent nos responsables politiques de tous bords. Mais pour quelles raisons le Qatar se montre-t-il si généreux avec la France ? Que risquons-nous à accepter les cadeaux d’un tel ‘ami ‘? Il y a moins d’un siècle, cette péninsule grande comme la Corse n’était qu’un repaire de pêcheurs de perles.

Depuis que le gaz a surgi sous ses pieds, ce nain est traité en géant et sa télévision, Al-Jazeera, considérée comme le lieu de la libre expression proche ou moyen-orientale. En plongeant dans les secrets du sérail qatari, ce livre révèle les impostures de l’Émir et de son clan. Non, ce champion des colloques sur la corruption n’est pas un modèle de vertu quand lui-même lave l’argent des dictateurs ! Non, cet État qui a soufflé sur les braises du printemps arabe n’a jamais sponsorisé un islam tolérant, pas plus dans nos banlieues qu’au Nord-Mali ! Derrière la vitrine occidentale, c’est un ogre wahhabite qui tient la caisse.

________________________________________

http://youtu.be/yqdPAC5GUec

Le Qatar achète les hôtels de luxe français

Le fond américain Starwood Capital a vendu quatre de ses plus gros établissements hôteliers français à un investisseur du Qatar, dont le Martinez à Cannes et le Concorde Lafayette Porte Maillot à Paris. [Mise à jour du 24 06 2012]

________________________________________

[wpvideo H3Hw9iZ6]

Extraits d’un article où Eric Leser (slate.fr) nous évoque la cuisine politique autour des investissements du Qatar

Comment le Qatar a acheté la France et s’est payé sa classe politique

Dans la stratégie d’influence de ce micro Etat richissime, la France occupe une place à part. La simple addition des liens établis en France par le Qatar et des intérêts acquis a pourtant de quoi inquiéter.

Car le Qatar n’est pas vraiment un pays fréquentable. C’est une monarchie absolue construite sur une rente. Il n’y a pas de partis politiques et encore moins de démocratie. Le régime de l’émir est fragile même si les révolutions arabes semblent ne pas l’avoir affecté. Il est très difficile d’obtenir des informations sur la tentative de coup d’Etat de juillet 2009. Des militaires de haut rang alliés à une puissance étrangère auraient été arrêtés avant de passer à l’acte.

Mais le Qatar a eu l’habileté de se doter d’une arme de politique internationale exceptionnelle, la chaîne de télévision d’information continue la plus influente du monde musulman, al-Jazeera. Elle couvre tous les pays, sauf un… le Qatar. Et sa bienveillance plus ou moins grande avec les régimes dépend aussi parfois des intérêts de l’émir comme le montrent certaines dépêches secrètes, révélées par Wikileaks, de la diplomatie américaine.

Un pays pas fréquentable, mais très fréquenté par les politiques français

Trois semaines après son élection en 2007, le premier chef d’Etat arabe reçu à l’Elysée par Nicolas Sarkozy était l’émir Hamad bin Khalifa al-Thani. Un mois et demi plus tard, le 14 juillet 2007, il assistait au défilé sur les Champs-Elysées au côté du président de la République. [Notons le rôle déterminant du Qatar dans la libération en juillet 2007 des infirmières bulgares détenues en Libye par Kadhafi et plus récemment par la participation symbolique du Qatar à l’intervention militaire occidentale contre le même Kadhafi, seul pays arabe à le faire].

Le Qatar soigne Sarkozy, mais noublions pas que :

des proches de Chirac (lequel, en tant que président de la République s’était rendu 9 fois en visite officielle à Doha) et des socialistes
bénéficient également de son attention et de ses faveurs.
Un pays pas fréquentable ? Cela n’empêche pas nos hommes et nos femmes politiques de se succéder en rangs serrés au Qatar. On peut citer pêle-mêle parmi les habitués des séjours à Doha: Dominique de Villepin, Bertrand Delanoë, Philippe Douste-Blazy, Rachida Dati, Ségolène Royal, Fadela Amara, Claude Guéant, Jean-Louis Debré, Gérard Larcher, Hubert Védrine, Frédéric Mitterrand, Hervé Morin, Jean-Pierre Chevènement, Dominique Baudis, Jack Lang…
Parmi les actuels et anciens membres du gouvernement, Claude Guéant en tant qu’envoyé spécial de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati dont la sœur travaille pour le procureur général du Qatar et Fadela Amara ont multiplié les voyages dans l’émirat. A une époque, quand elle était Garde des sceaux, Rachida Dati se rendait jusqu’à deux ou trois fois par mois au Qatar.

Autre démonstration du poids de l’émirat dans la vie politique française

L’émirat du Qatar a obtenu le vote à l’Assemblée et au Sénat au début de l’année 2008 d’un statut fiscal exorbitant pour ses investissements en France. Les investissements immobiliers ne sont pas imposables sur les plus-values et les résidents qataris en France ne payent pas l’ISF pendant leurs cinq premières années de présence. Le groupe d’amitié entre la France et le Qatar compte 49 députés à l’Assemblée nationale

L’émir qatar possède un palais de 4.000 m2 à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) et l’hôtel d’Evreux, place Vendôme ainsi que deux autres hôtels particuliers attenant. Le fonds souverain détient à Paris des hôtels de luxe (Majestic et Royal Monceau).

Un pays pas fréquentable ? Les entreprises du CAC 40 sont pourtant bien présentes à Doha, notamment dans la défense et l’énergie: Total, GDF-Suez, EDF, Veolia, Vinci, Air Liquide, EADS, Technip… ont raflé des contrats importants. [Ndlr: ces mêmes entreprises dont les bénéfices déclarés sont soumis à un faible taux d’imposition].

Mais le Qatar est aussi et avant tout un investisseur. Le fonds souverain du Qatar est actionnaire ou cherche à le devenir, de groupes stratégiques comme Lagardère (défense et presse), Veolia environnement (services collectifs), Suez (énergie, services collectifs), Vinci (BTP), et du coté des tentatives répétées CMA CGM (shipping) et surtout Areva (nucléaire).

La bataille d’Areva et les réseaux Sarkozy

Les réseaux qataris fonctionnent : en l’occurrence, ils ont joué sur les liens étroits et anciens entre Claude Guéant, alors secrétaire général de l’Elysée, François Roussely, président du Crédit Suisse France et Henri Proglio, PDG d’EDF et proche de Nicolas Sarkozy.

Ces trois hommes se connaissent très bien. François Roussely a précédé Claude Guéant à la direction de la police nationale et Henri Proglio à la présidence d’EDF. François Roussely a été chargé par le gouvernement de rédiger un rapport sur l’avenir du nucléaire et, ce qui ne semble gêner personne, conseille le Fonds souverain du Qatar qui est client et actionnaire du Crédit Suisse et souhaite ardemment entrer dans le capital d’Areva.

Paris, la tête de pont qatarie : il a fallu une intervention conjointe du Premier ministre François Fillon, de la ministre de l’Economie Christine Lagarde et d’Anne Lauvergeon, la présidente d’Areva, pour empêcher in extremis l’entrée à la fin de l’année 2010 du Qatar dans le capital du fleuron français du nucléaire.

Les lourds soupçons de corruption de la Fifa

Le recrutement de Zinedine Zidane pour plusieurs millions d’euros afin vanter les mérites de la candidature à la Coupe du monde de football de 2022 du plus petit pays au monde l’ayant jamais organisé (une petite presqu’île de 11.437 km2, un peu plus grande que la Corse), où les températures estivales oscillent entre 40 et 50 degrés — qui de surcroit ne s’est jamais qualifié pour cette compétition — a été couronné de succès.

La controverse qui a suivi et les lourds soupçons de corruption de la Fifa n’y ont rien changé. Après le Royaume-Uni, l’Allemagne à son tour vient pourtant de contester le choix du Qatar et demande que la candidature soit rééxaminée. Peu probable.

Al-Jazeera vient d’acquérir une grande partie des droits de retransmission de la Ligue des champions

Le Qatar, par ailleurs, a récemment racheté la majorité du capital du PSG (il se dit de façon insistante que l’Elysée n’aurait pas ménagé ses efforts pour convaincre l’émir de donner au PSG les moyens de nouvelles ambitions. Mais quelle en sera la contrepartie?).

Retrouver l’intégralité de l’article publié par Eric LeserL’un des fondateurs de Slate.fr.
La version française du site américain, dirigée par Jean-Marie Colombani dit souhaiter privilégier l’analyse et le commentaire, contrairement à ses concurrents Mediapart et Bakchich.

L’émirat a obtenu son indépendance en 1971. Il compte 1,5 million d’habitants dont 200.000 seulement sont des citoyens qataris. Leur revenu par tête est tout simplement le plus élevé de la planète. Ils ne payent pas d’impôts, disposent de transports et d’un système de santé gratuits et pour la plupart n’ont tout simplement pas besoin de travailler, la main d’œuvre immigrée est là pour cela.

La vraie raison de la notoriété et du poids économique et politique de ce micro Etat se trouve sous la terre et sous la mer: le pétrole et plus encore le gaz naturel dont ce pays est le troisième producteur au monde. Cela permet au Qatar de gérer le plus grand fonds souverain de la planète, QIA (Qatar Investment Authority), dont les avoirs des différentes entités approchent les 700 milliards de dollars. Les Qataris sont riches à la naissance et assez rapidement inquiets.

________________________________________

http://youtu.be/nTgPqvkvGvo

France 2 – Un oeil sur la planète – A quoi joue le Qatar ?

________________________________________


Le Qatar sponsorise des projets Halal dans les banlieues françaises

Le Qatar ne se contente pas d’investir dans le football et le CAC 40 en France.
L’émirat vient de lancer un fonds d’investissement de 50 millions d’euros pour financer des projets portés par des habitants des banlieues.

Lire l’article publié dans le blog de Dreuz.info