Américains – Otan – Union Européenne

Le livre de Jürgen Elsässer explique comment le Djihad est arrivé en Europe.
Dans son analyse de l’arrivée de forces djihadistes en Europe, l’auteur choisit de partir de la Deuxième Guerre mondiale (présence d’unités musulmanes dans la Wehrmacht, le rôle du criminel de guerre croate Ante Pavelic), puis fait un bond jusqu’aux années 1990.
Jürgen Elsässer dresse une image de la Yougoslavie d’avant son éclatement, pays où les cultures se côtoient de manière pacifique (nota : on pourrait faire le même constat pour l’Union Soviétique).
Puis son analyse des guerres qui ont secoué les Balkans après la chute du Mur de Berlin dévoilent certains aspects de la vérité volontairement occultés par la propagande antiserbe: plusieurs atrocités commises par des moudjahidin venus du Moyen-Orient, souvent vétérans de l’Afghanistan venus combattre, voire mourir pour l’islam dans les Balkans.

Crise financière de l’automne 2008 – les faillites bancaires

Faillites bancaires, des milliards de dollars envolés, une croissance mondiale en berne, des gouvernements impuissants. Le capitalisme financier est en crise.

Mais quelles sont les causes de la crise financière mondiale ? Le 27-09-2008, Politique Net a publié une étude particulièrement instructive dont la lecture est fortement recommandée. En voici un aperçu:

Etape 1 : La crise financière part des Etats-Unis en août 2007
La crise débute à l’été 2007 à cause des “subprimes”, des prêts hypothécaires consentis à la classe moyenne américaine. En temps normal, un particulier qui souhaite acquérir un appartement peut emprunter en fonction de son salaire et de sa capacité à rembourser. Inconvénient du système : l’emprunt est proportionnel au salaire. Si vous ne gagnez pas beaucoup, vous ne pouvez pas emprunter beaucoup, donc vous ne pouvez pas acheter.
Les Américains ont donc créé des subprimes […]

Etape 2 : Toutes les banques sont touchées à cause de la titrisation
Pour tenter de limiter les risques de ces crédits d’un nouveau genre, les banquiers ont eu recours à la titrisation. Ils ont transformé ces emprunts en titre sur les marchés boursiers […]

Etape 3 : Les banques se méfient et ne se prêtent plus d’argent […]

Etape 4 : Faute de liquidités, certaines banques sont asphyxiées dès 2007Pour comprendre comment les banques ont fait faillite dès 2007, il faut expliquer comment fonctionne le système bancaire. Quand vous empruntez 100 000 euros à la Société Générale, celle-ci augmente la masse monétaire de 100 000 euros. Elle crée donc 100 000 euros. Mais pour éviter que la machine à billet ne s’emballe (créer de la monnaie sans contrôle), la Société Générale doit déposer une partie de la somme créée sur un compte de la Banque Centrale Européenne. C’est ce qu’on appelle les “réserves obligatoires”. […]

Etape 5 : La panique gagne les marchés financiers en 2008
La plupart des économistes pensaient que le gros de la crise était passé début 2008. Une fois que la crise des subprimes est bien identifiée, que les banques ont revendu ces titres à risques, la crise financière était sur le point de se terminer après un dernier soubresaut fin 2007. Mais la crise est repartie de plus belle en février 2008 quand les banques ont arrêté leurs comptes annuels. Les pertes se sont avérées plus importantes que prévu : entre la chute de l’immobilier, la crise des subprimes, les soubresauts de la bourse qui ont fait chuter les cours, les pertes d’actifs se sont montées à plusieurs dizaines de milliards de dollars pour certaines banques […]

Etape 6 : Tentative de sauvetage à coût de centaines de milliards
Face à ce qui s’apparente à une banqueroute généralisée, les banques centrales et les Etats tentent de venir en aide à tous les établissements les plus fragiles pour éviter des faillites qui auraient des conséquences très importantes sur l’économie réelle […]

Cette crise frappe par sa rapidité et son enchaînement : la crise immobilière américaine s’est transformée en crise financière et bancaire, elle-même entraînant une crise économique mondiale […]