La Suède et la Norvège malades de leur politique d’immigration à outrance

Un échec cuisant de la politique d’immigration.

Six nuits consécutives d’émeutes dans les banlieues de Stockholm, avec incendies de voitures, bris de vitres et jets de pierres par des groupes d’insurgés issus de l’immigration. Les violences s’étendent à d’autres villes comme Malmö. [MAJ du 25 mai 2013]

Déclenchés par la mort d’un homme de 69 ans dans la banlieue d’Husby, tué par la police alors qu’il brandissait une machette, les troubles se sont étendus de Husby, où vivent de nombreux immigrés, à d’autres banlieues de Stockholm.

Après des décennies de “modèle suédois” fondé sur un État providence généreux, le rôle de l’État en Suède a fortement diminué depuis les années 1990, entraînant la hausse des inégalités la plus forte de tous les pays membres de l’OCDE. Près de 15 % de la population suédoise est d’origine étrangère – la proportion la plus élevée de tous les pays scandinaves. Le taux de chômage touchant cette population est de 16 %, contre 6 % pour les Suédois “de souche”, selon les chiffres de l’OCDE.

Le Multiculturalisme inoculé dans les banlieues suédoises, s’avère mortel pour le pays…
mais il atteint également l’Union Européenne, les Etats Unis…

Les Nazi ont échoué dans leur entreprise d’extermination sélective.
Pour parer à une nouvelle menace, certaines mouvances ont imaginé le métissage progressif de la population : en supprimant toute identité nationale ou ethnique, en coupant les racines culturelles, en gommant toute référence au passé, la destruction sélective devient impossible
sauf lorsque l’arme se retourne contre leurs auteurs, avec l’intervention de Merah, les exécutions, tueries et attentats qui se succèdent en France, au Royaume Uni, aux Etats Unis. La liste s’alourdit de jour en jour et la conscience des peuples s’éveille (Norvège, Suéde etc.).

________________________________________

[dailymotion id=xsdlhz]

Condamnation du Suédois Peter MANGS pour crimes racistes à Malmö.
Un scénario qui se propage dans les pays développés. Parmi les plus récents, Breivik, Merah, Holmes…
Chaque fois, les autorités concernées èludent la question de l’immigration, comme par superstition.

Malmö, troisième ville de Suède, tristement célèbre
avec une immigration “musulmane” excessive
.

Le Suédois Peter Mangs, 40 ans,
a été arrêté en novembre 2010.
Il est accusé d’avoir commis deux meurtres à mobile raciste en 2003
et d’avoir semé la terreur dans la ville (une douzaine d’attaques
en 2009-2010).

Peter Mangs a été jugé coupable pour les deux meurtres.
Le procès de Peter Mangs, vient de s’achever ce 24 juillet.
La justice se prononcera en septembre sur la peine. Le parquet a requis la perpétuité.
Entretemps, le condamné devra subir des examens psychiatriques.

________________________________________

[dailymotion id=xi95h8]

Troublante vidéo sur un modèle politique autoritaire qui se mondialise.
David Duke, homme politique américain, apporte un décryptage intéressant de l’actualité.
Documents vidéo et citations étayent un argumentaire qui semble parfaitement cohérent et vérifiable.

Ce n’est pas par ce que David Duke est officiellement catalogué comme activiste nationaliste blanc (Wikipédia)
que l’on doit s’interdire toute lecture ou toute écoute de son message.
Libre à chacun de se faire une opinion.

Barbara Lerner Spectre - Institut européen d'études juives en Suède
Barbara Lerner Spectre – Institut européen d’études juives en Suède

Barbara Lerner Spectre, visible dans la video,
est réellement la directrice fondatrice de la Paideia, (Institut européen d’études juives en Suède
).
Son intervention ne semble pas truquée.

De même que les références à l’actualité et à l’histoire (Palestine, Liban, Union soviétique etc.)
sont toutes facilement vérifiables.

Ce document fournit matière à réfléchir sur l’actualité.
S’agit-il d’une dénonciation d’un ordre mondial déjà en action ?
David Duke se contente d’aligner des preuves.

Mais, doit-on parler d’un ordre mondial ou d’un régime politique ?
(le communisme était-il un ordre mondial ou un régime politique ?)

________________________________________

[dailymotion id=xqut1f]

Qui manipule ces déséquilibres démographiques?
La communauté juive serait-elle “sacrifiée” y compris par les siens, au nom d’intérêts supérieurs?
L’histoire de la seconde guerre semble vouloir se répéter.

Si certains lobbys “pyromanes” encouragent délibérément l’immigration à outrance,
l’invasion musulmane échappe désormais à tout contrôle.
Alors, pourquoi s’en prendre uniquement à des Anders Breivik, Peter Mangs etc.?

________________________________________

ARCHIVE : Attentats en Norvège : un premier coup de semonce dans le processus de mondialisation
Une guerre d’usure se profile

Multiculturalisme :tout va-t-il si bien en Norvège ?
En fin de compte, cette tragédie ne serait l’oeuvre que d’un marginal…
et une chanson d’enfants (My rainbow race) suffirait à masquer la vérité ?
Chanson de Pete Seeger reprise par Lillebjørn Nilsen

________________________________________

ARCHIVE : Le 21 juillet 2010, la chaîne allemande ARD diffusait un documentaire intitulé
“Conflit dans la salle de classe – Elèves de la minorité” (voir les 5 vidéos)

la minorité étant les Allemands de souche dans une école où 70% des élèves sont musulmans (Turcs, Libanais, Kurdes).

Le lendemain, le journal Bild a consacré un article au reportage de l’ARD : il y est question “d’écoliers allemands terrorisés par des étrangers”. Ils sont battus, insultés, menacés et traités de “nazis”. Parce qu’ils sont allemands…

________________________________________

David Duke considère qu’une lutte raciale est menée
contre le peuple français et les peuples européens.

Comparant les situations américaines et européennes et les mesures prises dans ces deux pays, il affirme que le gouvernement des Français blancs (Regarder la vidéo – Palaiseau 2008 – où Nicolas Sarkozy nous exhorte à relever le défi du métissage), en prônant le métissage forcé, entrainerait le génocide. (Regarder la vidéo: David Duke dénonce le génocide des Français)
En conséquence, il va jusqu’à demander l’inculpation de Nicolas Sarkozy qui, d’après lui, “appelle à la destruction du sang blanc alors que l’ensemble des membres de sa famille ne se marieraient qu’au sein de la même tribu”.

Le slogan « acheter et produire français » : un probable marché de dupes

[dailymotion id=xhyj7g]

Sarkozy vante le « produire français » dans une usine de skis Rossignol

Rossignol a relocalisé une partie de sa production de skis.
Bien souvent, la relocalisation est la conséquence d’une erreur de stratégie. Rossignol en est l’illustration: le management précédent avait surévalué l’impact du coût de la main-d’oeuvre dans la structure des prix. L’entreprise a frôlé la faillite.

Pour d’autres entreprises (souvent des PME), l’échec de la délocalisation tient de l’incompétence du management à élaborer une stratégie internationale, certaines entreprises ayant fait l’impasse sur les études de faisabilité qui auraient révélé leur inaptitude au développement de projets offshore.

________________________________________

Les relocalisations vont-elles sortir la France de l’ornière ?

Dans certains cas, la relocalisation s’accompagne d’incitations financières au retour. Il peut même se faire qu’au moment de la délocalisation, certaines entreprises aient réussi à monter un dossier d’exportation ouvrant droit à des aides financières au départ. Certains dirigeants s’ingénient à nouer des relations d’influence avec les élus locaux.

Le slogan «produire français » est un véritable marché de dupes.

Dans le meilleur des cas, la production sera robotisée, et par voie de conséquence compétitive avec la main-d’oeuvre asiatique, sans compter les gains de transport obtenus par la relocalisation. Résultat: aucun bénéfice pour l’emploi, d’autant plus que les relocalisations ne concernent pas la production en grandes séries.

Les fabricants qui n’auront pas fait le choix de la robotisation, seront incités à recourir à une main-d’œuvre immigrée coûteuse (7 à 10 fois le coût de main-d’oeuvre des pays émergents) sous qualifiée. Mais cet apparent surcoût pour l’entreprise sera partiellement absorbé par les transferts sociaux, auxquels pourront s’ajouter d’éventuels crédits d’impôts et les économies de transport consécutives à la relocalisation.

L’opinion publique a été à la fois abusée et neutralisée.

Les surcoûts de main-d’oeuvre sont à la charge des Français qui se voient infliger la double peine fiscale d’alimenter les transferts sociaux pour participer à la viabilité de l’entreprise et de contribuer au développement du pays d’origine de cette main-d’oeuvre (budget d’aide au développement voté annuellement par le Parlement). En remerciement, le contribuable sera invité à acheter français sans autre argument que de faire preuve de solidarité.

Les relocalisations concernent-t-elles tous les pays en développement?

Au départ, il faudrait s’entendre sur ce que l’on appelle les «pays étrangers». Apparemment, certains pays d’Afrique, dont les pays du Maghreb, ne sont concernés ni par la campagne de relocalisations, ni par la mise en place d’une TVA aux importations.

Même Marine Le Pen se laisse prendre au piège, faute de procéder à une véritable investigation mettant à jour toutes ces perversions du système. L’immigration sous qualifiée et coûteuse pour la France (transferts sociaux croisés et cumulés avec l’aide directe au développement des pays d’origine) a encore de bons jours devant elle, grâce à une campagne unanime pour « acheter français », sans se poser de questions.

Mais ce véritable dumping social et fiscal est-il conforme aux lois internationales de la concurrence?

________________________________________

[vodpod id=Video.15617770&w=425&h=350&fv=recoTf1%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.tf1.fr%252Fjs%252Fvideo%252Fpoursuite%252F0%252C%252C%252C00.js%26v40%3D1%26unvId%3D1%26chaId%3D2716097%26conId%3D3987049]

Qooq, la tablette qui passe du made in China au made in France

Reportage de TF1 : Une société a relocalisé en Saône-et-Loire sa ligne de production de tablette informatique, initialement basée en Chine, pour démontrer que “l’industrie du 21e siècle” a sa place en Europe.

C’est l’histoire d’une délocalisation. Ou plutôt d’une relocalisation. Qooq a inauguré jeudi une nouvelle ligne de production de sa tablette tactile à Montceau-les-Mines en Saône-et-Loire. Précédemment, la tablette était fabriquée en Chine.

Le spécialiste de l’industrie électronique Eolane, qui sous-traite la production de la tablette dans son usine pourrait embaucher “entre 50 et 100 personnes” en 2012.

Conçue pour un usage essentiellement “domestique”, notamment dans la cuisine, cette tablette made in France sera commercialisée à partir de début novembre, a précisé la société qui espère en vendre 50.000 en 2102.
Son prix, 349 euros, reste inchangé par rapport à celui du modèle assemblé en Asie car le surcoût lié à la main d’oeuvre en France a été “complètement compensé” par l’innovation et par un processus plus automatisé, ce qui en fait une “offre très compétitive”, a-t-on ajouté.

________________________________________

Paul Raguin parmi les 500 plus grosses fortunes de France

Paul Raguin, PDG d’Eolane, basé au Fresne-sur-Loire, se classe 283e.
Ce sexagénaire, ex-directeur d’une PME horticole, a bâti un groupe d’électronique devenu le premier sous-traitant français du secteur, avec un chiffre d’affaires de 268 millions d’euros. Sa fortune professionnelle est estimée à 145 millions d’euros.
[Magazine Challenges du 7 juillet 2011]

________________________________________

ARTICLES RATGEMINI

Quand l’obsession du low-cost pousse l’Europe à sa perte

Compétitivité ou aveu d’échec ? La relocalisation

Doit-on taxer les importations en provenance des pays émergents?